Si vous avez réservé un ticket en éco sur New York, Toronto, Kinshasa ou une autre destination long courrier de Brussels Airlines pour juillet ou août, vous faites peut-être partie des heureux qui voyageront gratuitement en "Economy Plus". Qui recevront un verre de champagne en début de repas et qui bénéficieront au moins de 8 cm de plus pour leurs jambes. Et d'un siège qui s'incline davantage (20 degrés au lieu de 8).
...

Si vous avez réservé un ticket en éco sur New York, Toronto, Kinshasa ou une autre destination long courrier de Brussels Airlines pour juillet ou août, vous faites peut-être partie des heureux qui voyageront gratuitement en "Economy Plus". Qui recevront un verre de champagne en début de repas et qui bénéficieront au moins de 8 cm de plus pour leurs jambes. Et d'un siège qui s'incline davantage (20 degrés au lieu de 8).La compagnie belge suit la tendance développée par Air France, Lufthansa, British Airways et d'autres, de proposer une sorte de classe éco améliorée en plus de l'éco standard. Pour attirer les voyageurs d'affaires dont les employeurs refusent de payer la business class, qui revient 3 à 5 fois plus chère que le tarif éco premier prix. Et les voyageurs de loisir prêts à payer un supplément pour avoir plus de confort sans casser leur tirelire.Un supplément de 120 euros, mais...Brussels Airlines est en train de modifier ses 9 longs courrier Airbus A330 en réaménageant la cabine éco, en espaçant les 3 premières rangées de sièges de 31 à 34 pouces. Ces 32 sièges constitueront à partir du 1er juillet la nouvelle classe "Economy Plus". Les sièges ne changent pas totalement mais sont réglés différemment. Le service sera différent : champagne, repas plus soigné, trousse spéciale. Le tout vendu comme une option, à 120 euros par trajet, quel que soit le niveau du tarif obtenu. Ce supplément s'élève pour le moment à 99 euros pour les réservation effectuées dans les jours à venir, sur une durée qui n'est pas spécifiée par Brussels Airlines. Les passagers qui ont déjà réservé pour juillet et août auront peut-être la chance d'être automatiquement upgradé gratuitement en éco plus. La compagnie annonce faire cette fleur promotionnelle pour 20.000 places.Ainsi un vol Bruxelles-New York avec départ le 26 novembre et retour le 8 décembre reviendra à 574,63 euros en éco premier prix (non flexible). Il fallait payer au moins 2264,63 euros pour avoir plus de confort en Business class semi flex et ses sièges couchettes. Avec la nouvelle catégorie "Economy Plus", il y a moyen de voyager avec confort intermédiaire en payant 772,63 euros avec le supplément facturé actuellement (99 euros par trajet).En attendant les nouveaux avions long courrierL'approche est différente de celle adoptée par Lufthansa, le premier actionnaire de Brussels Airlines, ou Air France, qui proposent carrément de nouveaux sièges, plus larges, dans une section clairement distincte de l'avion. Mais les suppléments facturés sont nettement plus élevés. "Nous n'avons pas suivi cette approche car nous allons renouveler la flotte long courrier à partir de 2018, cela ne laisse pas assez de temps pour amortir l'achat de nouveaux sièges" dit Lars Redeligx, Chief Commercial Officer de Brussels Airlines. "Cela nous permettra d'accumuler de l'expérience dans le produit "Economy Plus" et voir ce que nous ferons dans les futurs longs courriers." Il n'est pas exclu qu'une véritable section premium economy soit lancée si une demande paraît émerger.La compagnie annonce aussi avoir modifié les sièges pour l'ensemble des passagers éco, en changeant le dossier des sièges. "Les sondages auprès de nos passagers montraient que la forme du dossier en combinaison avec l'appui-tête n'offrait pas le confort idéal sur les vols long-courriers. Tous les dossiers ont ainsi été remplacés pour un meilleur soutien et confort" indique un communiqué.