"bpost nourrit de grandes ambitions sur le marché des paquets en expansion, et entend ainsi saisir les nombreuses opportunités générées par l'e-commerce et la quantité croissante d'envois internationaux", a commenté l'administrateur délégué de l'entreprise publique, Koen Van Gerven.

Côté syndical, si on salue "toutes les alternatives permettant d'augmenter le volume de travail pour compenser la baisse continue du volume de courrier", on reste vigilant quant aux compensations liées à ce travail du samedi.

A l'heure actuelle, les salariés de bpost travaillant le premier jour du week-end ne prestent que 36 heures par semaine, contre 38 heures pour ceux qui ne travaillent que du lundi au vendredi, bénéficiant ainsi de 2 heures de compensation. "Nous veillerons au maintien de cette compensation", a indiqué André Blaise, responsable de la CSC-Transcom pour le secteur postal.

En pleine mutation pour assurer son avenir dans un contexte de libéralisation du marché, on se demande si la direction de bpost l'entend, à long terme, de cette oreille...

"bpost nourrit de grandes ambitions sur le marché des paquets en expansion, et entend ainsi saisir les nombreuses opportunités générées par l'e-commerce et la quantité croissante d'envois internationaux", a commenté l'administrateur délégué de l'entreprise publique, Koen Van Gerven. Côté syndical, si on salue "toutes les alternatives permettant d'augmenter le volume de travail pour compenser la baisse continue du volume de courrier", on reste vigilant quant aux compensations liées à ce travail du samedi. A l'heure actuelle, les salariés de bpost travaillant le premier jour du week-end ne prestent que 36 heures par semaine, contre 38 heures pour ceux qui ne travaillent que du lundi au vendredi, bénéficiant ainsi de 2 heures de compensation. "Nous veillerons au maintien de cette compensation", a indiqué André Blaise, responsable de la CSC-Transcom pour le secteur postal. En pleine mutation pour assurer son avenir dans un contexte de libéralisation du marché, on se demande si la direction de bpost l'entend, à long terme, de cette oreille...