Pourtant, les chiffres du groupe postal sont loin d'être mauvais : le chiffre d'affaires, à données comparables (l'entreprise a en effet acquis mi-novembre le groupe américain Radial), totalise un peu plus de 3 milliards d'euros, en hausse de 25 % par rapport à l'année précédente. Une performance réalisée grâce à l'activité colis et malgré la baisse de près de 6 % de l'envo...