"La nouvelle CCT prévoit plusieurs mesures importantes en vue d'améliorer le pouvoir d'achat, comme une augmentation de la valeur des chèques-repas, une prime de fin d'année plus élevée et un remboursement plus important des frais de déplacement", précise bpost dans un communiqué. "Des mesures ont en outre été convenues visant à promouvoir l'emploi", la direction s'engageant notamment à ne pas recourir à des licenciements secs pendant toute la durée de la convention. Des formations et un accompagnement sont également prévus pour les nouveaux collaborateurs.

"L'approbation de la CCT est la preuve que le dialogue social avec nos partenaires fonctionne réellement. Cet accord nous permettra, en nous appuyant sur l'engagement de nos collaborateurs, de continuer à oeuvrer à la croissance de notre entreprise", commente Koen Van Gerven, l'administrateur délégué de l'entreprise, cité dans le texte.