Les sociétés belges cotées à la Bourse de Bruxelles semblent bel et bien sorties de la crise, à en croire les chiffres publiés à l'occasion des annonces de résultats pour l'exercice 2010, peut-on lire vendredi dans L'Echo.

Les 103 sociétés qui ont communiqué à ce jour leurs données financières ont réalisé des profits pour un montant total de 13,749 milliards d'euros. Ce montant, qui ne comprend pas les résultats de GDF Suez (4,6 milliards d'euros), est en hausse de 65 % sur celui accumulé en 2009.

Forts de ces résultats, les dirigeants d'entreprise se montrent du coup beaucoup plus généreux sur le plan de la répartition de leurs bénéfices. Au total, l'enveloppe globale destinée aux actionnaires atteint 5,665 milliards d'euros, en augmentation de 46 %. Pour les seules sociétés du Bel 20, et toujours sans tenir compte de GDF Suez, la hausse s'élève à 52 %, à 5,05 milliards d'euros.

Les sociétés qui ont fourni le plus gros effort pour gonfler le dividende sont Fluxys (+ 540 %), AB InBev (+ 110,6 %) et Bekaert (+ 70 %).

Par ailleurs, le recours aux remboursements de capital, qui ne sont pas à considérer comme des dividendes, tendent à se multiplier, note encore le quotidien.

Trends.be, avec Belga

Les sociétés belges cotées à la Bourse de Bruxelles semblent bel et bien sorties de la crise, à en croire les chiffres publiés à l'occasion des annonces de résultats pour l'exercice 2010, peut-on lire vendredi dans L'Echo.Les 103 sociétés qui ont communiqué à ce jour leurs données financières ont réalisé des profits pour un montant total de 13,749 milliards d'euros. Ce montant, qui ne comprend pas les résultats de GDF Suez (4,6 milliards d'euros), est en hausse de 65 % sur celui accumulé en 2009.Forts de ces résultats, les dirigeants d'entreprise se montrent du coup beaucoup plus généreux sur le plan de la répartition de leurs bénéfices. Au total, l'enveloppe globale destinée aux actionnaires atteint 5,665 milliards d'euros, en augmentation de 46 %. Pour les seules sociétés du Bel 20, et toujours sans tenir compte de GDF Suez, la hausse s'élève à 52 %, à 5,05 milliards d'euros.Les sociétés qui ont fourni le plus gros effort pour gonfler le dividende sont Fluxys (+ 540 %), AB InBev (+ 110,6 %) et Bekaert (+ 70 %).Par ailleurs, le recours aux remboursements de capital, qui ne sont pas à considérer comme des dividendes, tendent à se multiplier, note encore le quotidien.Trends.be, avec Belga