Euronext Bruxelles avait définitivement quitté la semaine dernière son bâtiment historique de la Bourse, boulevard Anspach. "C'était un superbe bâtiment mais il était devenu un petit peu grand pour nos 25 collaborateurs", explique Damien Roegiers, directeur chez Euronext.

La Ville de Bruxelles souhaite transformer l'ancien bâtiment de la Bourse en "Temple de la Bière" après ce déménagement d'Euronext vers l'immeuble Marquis où sont déjà situés le groupe d'assurances Ageas, la société de ressources humaines SD Worx et un espace de co-working.

Ce mardi à 9h, le CEO d'Euronext Bruxelles, Vincent Van Dessel, a donc invité le ministre des Finances à la première "Morning Bell Ceremony" organisée dans les nouveaux locaux d'Euronext. Le ministre en a profité pour annoncer la future adoption d'une "régulation intelligente" alors que le rythme des marchés financiers s'est fortement accéléré au gré de la globalisation et de l'émergence des nouvelles technologies de la communication. A cet égard, un groupe de travail de haut niveau réunissant des experts du monde bancaire et financier a été constitué. Il doit remettre ses premières conclusions au ministre en juillet.

Euronext Bruxelles avait définitivement quitté la semaine dernière son bâtiment historique de la Bourse, boulevard Anspach. "C'était un superbe bâtiment mais il était devenu un petit peu grand pour nos 25 collaborateurs", explique Damien Roegiers, directeur chez Euronext. La Ville de Bruxelles souhaite transformer l'ancien bâtiment de la Bourse en "Temple de la Bière" après ce déménagement d'Euronext vers l'immeuble Marquis où sont déjà situés le groupe d'assurances Ageas, la société de ressources humaines SD Worx et un espace de co-working.Ce mardi à 9h, le CEO d'Euronext Bruxelles, Vincent Van Dessel, a donc invité le ministre des Finances à la première "Morning Bell Ceremony" organisée dans les nouveaux locaux d'Euronext. Le ministre en a profité pour annoncer la future adoption d'une "régulation intelligente" alors que le rythme des marchés financiers s'est fortement accéléré au gré de la globalisation et de l'émergence des nouvelles technologies de la communication. A cet égard, un groupe de travail de haut niveau réunissant des experts du monde bancaire et financier a été constitué. Il doit remettre ses premières conclusions au ministre en juillet.