Ce financement, "non dilutif", est accordé sous la forme d'avances récupérables et couvrira jusqu'à 52% des dépenses associées à trois nouveaux projets de recherche. "Les deux premiers visent l'évaluation plus précise du potentiel du produit allogénique Allob dans d'éventuelles nouvelles indications et chez des populations de patients spécifiques. Le troisième porte sur la poursuite de l'optimisation de la production et de la logistique des produits de thérapie cellulaire. Cette dotation permettra de financer deux années de recherche", précise Bone Therapeutics dans un communiqué.

Ce financement, "non dilutif", est accordé sous la forme d'avances récupérables et couvrira jusqu'à 52% des dépenses associées à trois nouveaux projets de recherche. "Les deux premiers visent l'évaluation plus précise du potentiel du produit allogénique Allob dans d'éventuelles nouvelles indications et chez des populations de patients spécifiques. Le troisième porte sur la poursuite de l'optimisation de la production et de la logistique des produits de thérapie cellulaire. Cette dotation permettra de financer deux années de recherche", précise Bone Therapeutics dans un communiqué.