Un Brexit dur devrait peser sur les ventes "mais nous adapterons nos prix", selon M. Peter.

Sans accord commercial au 1er janvier, le prix des Mini fabriquées à Oxford serait 10% plus cher dans l'UE alors que les BMW construites en Allemagne coûteraient aussi plus cher.

La logistique ne poserait par contre pas de problèmes.

Un Brexit dur devrait peser sur les ventes "mais nous adapterons nos prix", selon M. Peter. Sans accord commercial au 1er janvier, le prix des Mini fabriquées à Oxford serait 10% plus cher dans l'UE alors que les BMW construites en Allemagne coûteraient aussi plus cher. La logistique ne poserait par contre pas de problèmes.