Ryanair a augmenté ses prévisions de bénéfice net pour l'année comptable, qui devrait atteindre entre 750 et 770 millions d'euros. C'est au moins 100 millions d'euros de plus que les prévisions précédentes. A la fin de l'année comptable précédente, qui s'est clôturée le 31 mars, le bénéfice atteignait 523 millions d'euros, un résultat plus faible que l'année précédente pour la première fois en 5 ans.

Au premier semestre de cette année comptable, le bénéfice de Ryanair a augmenté de près d'un tiers, à 795 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a pour sa part atteint 3,5 milliards d'euros, en hausse de 9%.

L'entreprise reconnaît que cette forte croissance du bénéfice est en partie due au fait que Pâques tombait au premier trimestre et que l'année précédente avait été faible, mais elle évoque aussi un été solide. Ryanair pointe également les bonnes prestations des nouvelles bases Athènes, Bruxelles, Lisbonne et Rome.

Ryanair a augmenté ses prévisions de bénéfice net pour l'année comptable, qui devrait atteindre entre 750 et 770 millions d'euros. C'est au moins 100 millions d'euros de plus que les prévisions précédentes. A la fin de l'année comptable précédente, qui s'est clôturée le 31 mars, le bénéfice atteignait 523 millions d'euros, un résultat plus faible que l'année précédente pour la première fois en 5 ans. Au premier semestre de cette année comptable, le bénéfice de Ryanair a augmenté de près d'un tiers, à 795 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a pour sa part atteint 3,5 milliards d'euros, en hausse de 9%. L'entreprise reconnaît que cette forte croissance du bénéfice est en partie due au fait que Pâques tombait au premier trimestre et que l'année précédente avait été faible, mais elle évoque aussi un été solide. Ryanair pointe également les bonnes prestations des nouvelles bases Athènes, Bruxelles, Lisbonne et Rome.