Belfius va développer une néo-banque, entièrement digitale, au sein de l'entité Proximus alors que la banque intégrera pour sa part des produits de l'opérateur spécifiquement développés pour ses clients sur sa propre plate-forme digitale. Cette offre sera liée au profil bancaire du client et présentera des avantages enrichis en contenu et en services (mobile data, expérience VIP, etc.), selon eux.

Les premières offres télécom seront lancées au premier quadrimestre 2021, les solutions bancaires devant arriver au plus tard durant le deuxième quadrimestre.

Une telle collaboration sur un pied d'égalité entre une banque et un opérateur de télécoms est une première mondiale, vantent les deux entreprises, estimant qu'elle "contribuera au développement durable de la société belge". Elle ne donnera pas naissance à une entité juridique commune et il n'est pas question de fusion entre les deux sociétés ou certains de leurs départements. "Nous allons créer de la valeur, pas en détruire", affirme Marc Raisière.

"Ce sera la meilleure néo-banque au monde!", espère en tous les cas l'administrateur délégué de Belfius, dont l'application mobile a déjà été reconnue la meilleure d'Europe par des experts du secteur, a-t-il rappelé. Quelque 1,5 million de clients s'y connectent chaque jour.

Ce sera une offre bancaire grand public pour les clients de Proximus, avec la meilleure expérience mobile possible, a ajouté Guillaume Boutin. "Notre banque sera entièrement digitale et 'mobile first'", dit-il.

L'offre, qui bénéficiera de "prix attractifs", s'adressera tant aux nouveaux clients qu'aux existants et intégrera "de nouvelles façons d'accompagner les familles dans leurs opérations bancaires quotidiennes".

Belfius va développer une néo-banque, entièrement digitale, au sein de l'entité Proximus alors que la banque intégrera pour sa part des produits de l'opérateur spécifiquement développés pour ses clients sur sa propre plate-forme digitale. Cette offre sera liée au profil bancaire du client et présentera des avantages enrichis en contenu et en services (mobile data, expérience VIP, etc.), selon eux. Les premières offres télécom seront lancées au premier quadrimestre 2021, les solutions bancaires devant arriver au plus tard durant le deuxième quadrimestre. Une telle collaboration sur un pied d'égalité entre une banque et un opérateur de télécoms est une première mondiale, vantent les deux entreprises, estimant qu'elle "contribuera au développement durable de la société belge". Elle ne donnera pas naissance à une entité juridique commune et il n'est pas question de fusion entre les deux sociétés ou certains de leurs départements. "Nous allons créer de la valeur, pas en détruire", affirme Marc Raisière. "Ce sera la meilleure néo-banque au monde!", espère en tous les cas l'administrateur délégué de Belfius, dont l'application mobile a déjà été reconnue la meilleure d'Europe par des experts du secteur, a-t-il rappelé. Quelque 1,5 million de clients s'y connectent chaque jour. Ce sera une offre bancaire grand public pour les clients de Proximus, avec la meilleure expérience mobile possible, a ajouté Guillaume Boutin. "Notre banque sera entièrement digitale et 'mobile first'", dit-il. L'offre, qui bénéficiera de "prix attractifs", s'adressera tant aux nouveaux clients qu'aux existants et intégrera "de nouvelles façons d'accompagner les familles dans leurs opérations bancaires quotidiennes".