Concrètement, Bekaert Textiles - dont le siège se situe à Waregem - reprendra DesleeClama (Zonnebeke). "Cette opération est une étape à la fois stratégique et culturelle, puisque les deux entreprises mènent une politique de croissance, sont compatibles et complémentaires", apprend-on dans un communiqué.

La nouvelle entité se nommera BekaertDeslee Textiles et comprendra 19 centres de production ainsi que 2.600 travailleurs. Ensemble, les deux groupes brassent un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros (230 millions pour Bekaert Textiles et 120 millions pour DesleeClama), indique Hans Dewaele, co-CEO de DesleeClama, société familiale depuis trois générations.

Selon lui, le personnel ne doit pas se faire de souci, la fusion entraînant même des "opportunités" pour les travailleurs. "Naturellement, certaines fonctions vont se chevaucher, mais nous voulons continuer à croître", dit-il. Avec son bras droit Jos Deslee, ils feront partie du management du nouveau groupe.

DesleeClama emploie environ 90 personnes à son siège de Zonnebeke, qui concentre également l'activité commerciale pour l'Europe et un centre d'innovation et de design. Un déménagement vers Waregem était déjà planifié.

Bekaert Textiles fait partie depuis l'année dernière du groupe allemand Franz Haniel & Cie.

L'opération annoncée lundi doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence.

Concrètement, Bekaert Textiles - dont le siège se situe à Waregem - reprendra DesleeClama (Zonnebeke). "Cette opération est une étape à la fois stratégique et culturelle, puisque les deux entreprises mènent une politique de croissance, sont compatibles et complémentaires", apprend-on dans un communiqué. La nouvelle entité se nommera BekaertDeslee Textiles et comprendra 19 centres de production ainsi que 2.600 travailleurs. Ensemble, les deux groupes brassent un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros (230 millions pour Bekaert Textiles et 120 millions pour DesleeClama), indique Hans Dewaele, co-CEO de DesleeClama, société familiale depuis trois générations. Selon lui, le personnel ne doit pas se faire de souci, la fusion entraînant même des "opportunités" pour les travailleurs. "Naturellement, certaines fonctions vont se chevaucher, mais nous voulons continuer à croître", dit-il. Avec son bras droit Jos Deslee, ils feront partie du management du nouveau groupe. DesleeClama emploie environ 90 personnes à son siège de Zonnebeke, qui concentre également l'activité commerciale pour l'Europe et un centre d'innovation et de design. Un déménagement vers Waregem était déjà planifié. Bekaert Textiles fait partie depuis l'année dernière du groupe allemand Franz Haniel & Cie. L'opération annoncée lundi doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence.