Bayer compte 32.100 employés en Allemagne, qui travaillent au siège de Leverkusen, mais aussi à Berlin, Wuppertal, Dormagen et Monheim notamment.

Le groupe, qui a officiellement intégré en 2018 le géant américain Monsanto dans son giron, se lance dans un vaste programme de réduction des coûts. Celui-ci passe par la suppression d'environ 12.000 postes sur un peu plus de 118.000 emplois dans le monde. Mais, en principe, aucun licenciement sec n'est prévu en Allemagne jusqu'en 2025.

Bayer emploie un millier de personnes en Belgique.

Bayer compte 32.100 employés en Allemagne, qui travaillent au siège de Leverkusen, mais aussi à Berlin, Wuppertal, Dormagen et Monheim notamment. Le groupe, qui a officiellement intégré en 2018 le géant américain Monsanto dans son giron, se lance dans un vaste programme de réduction des coûts. Celui-ci passe par la suppression d'environ 12.000 postes sur un peu plus de 118.000 emplois dans le monde. Mais, en principe, aucun licenciement sec n'est prévu en Allemagne jusqu'en 2025. Bayer emploie un millier de personnes en Belgique.