Le chiffre de l'index a été diffusé mercredi par le syndicat socialiste des employés SETCa, mais celui-ci n'est pas encore définitif. Il faudra pour ce faire attendre jusqu'au 23 décembre, lorsque le niveau de l'inflation pour le mois sera connu.

"Mais nous savons que le chiffre d'index ne s'en écartera pas beaucoup. L'enregistrement des prix a lieu en décembre, plus tôt dans le mois", selon Erwin De Deyn, président du SETCa.

En janvier 2010, il était encore question d'une indexation négative (-0,43%) au sein de la commission paritaire nationale auxiliaire.

Au début de l'année, une série de secteurs connaissent traditionnellement des adaptations de salaire, sur la base de l'inflation de l'année précédente. Chaque commission paritaire possède son propre mode de calcul, et il existe donc plusieurs indexations différentes. La plupart tournent autour de 2,5%.

Dans le secteur Horeca (CP 302), les salaires sont adaptés annuellement, comme pour le secteur alimentaire (CP 220 et 118), des assurances (CP 306), du textile (CP 110), pétrole (CP 117), nettoyage (CP 121), de la construction (CP 124), du transport routier (CP 140), de l'agriculture et du jardinage (CP 144-145).

C'est aussi le cas dans le secteur bancaire (CP 310), mais cela se passe tous les deux mois. Au 1er janvier, l'indexation s'élèvera à environ 0,36%, selon le SETCa.

Trends.be avec Belga

Le chiffre de l'index a été diffusé mercredi par le syndicat socialiste des employés SETCa, mais celui-ci n'est pas encore définitif. Il faudra pour ce faire attendre jusqu'au 23 décembre, lorsque le niveau de l'inflation pour le mois sera connu. "Mais nous savons que le chiffre d'index ne s'en écartera pas beaucoup. L'enregistrement des prix a lieu en décembre, plus tôt dans le mois", selon Erwin De Deyn, président du SETCa. En janvier 2010, il était encore question d'une indexation négative (-0,43%) au sein de la commission paritaire nationale auxiliaire. Au début de l'année, une série de secteurs connaissent traditionnellement des adaptations de salaire, sur la base de l'inflation de l'année précédente. Chaque commission paritaire possède son propre mode de calcul, et il existe donc plusieurs indexations différentes. La plupart tournent autour de 2,5%. Dans le secteur Horeca (CP 302), les salaires sont adaptés annuellement, comme pour le secteur alimentaire (CP 220 et 118), des assurances (CP 306), du textile (CP 110), pétrole (CP 117), nettoyage (CP 121), de la construction (CP 124), du transport routier (CP 140), de l'agriculture et du jardinage (CP 144-145). C'est aussi le cas dans le secteur bancaire (CP 310), mais cela se passe tous les deux mois. Au 1er janvier, l'indexation s'élèvera à environ 0,36%, selon le SETCa. Trends.be avec Belga