Une partie des exemplaires avait été livrée ces derniers jours malgré la grève mais les éditeurs ont décidé ce vendredi de conserver l'intégralité des exemplaires destinés à bpost. "Nous savions qu'ils ne seraient pas distribués", confirme Joël Brouwers, responsable Vente & Distribution aux Éditions de l'Avenir. "La grève devient très impactante, nous n'avons aucune garantie que bpost travaillera la nuit prochaine pour distribuer les journaux du week-end." IPM (La Libre, la DH) et Rossel (Le Soir, SudPresse) ont également gardé leurs éditions distribuées par bpost dans les imprimeries.