Le groupe table toujours sur un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 8 milliards de dollars en 2014, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente où il avait atteint le "creux de la vague" au premier semestre, comme il l'avait annoncé lors de la présentation des résultats annuels début février.

Le groupe a également réaffirmé qu'il s'attend également à une hausse de la demande d'acier de 3,5 à 4% cette année. "Nos principaux indicateurs sont redevenus positifs depuis le milieu de l'année dernière", s'est félicité le PDG du groupe Lakshmi Mittal.

Le patron du géant de l'acier a également confirmé l'objectif du groupe de réduire sa dette à 15 milliards de dollars "à moyen terme". Au 31 décembre, il l'avait abaissée à 16,1 milliards de dollars, faisant mieux que son objectif de la réduire à 17 milliards.

Le groupe table toujours sur un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 8 milliards de dollars en 2014, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente où il avait atteint le "creux de la vague" au premier semestre, comme il l'avait annoncé lors de la présentation des résultats annuels début février. Le groupe a également réaffirmé qu'il s'attend également à une hausse de la demande d'acier de 3,5 à 4% cette année. "Nos principaux indicateurs sont redevenus positifs depuis le milieu de l'année dernière", s'est félicité le PDG du groupe Lakshmi Mittal. Le patron du géant de l'acier a également confirmé l'objectif du groupe de réduire sa dette à 15 milliards de dollars "à moyen terme". Au 31 décembre, il l'avait abaissée à 16,1 milliards de dollars, faisant mieux que son objectif de la réduire à 17 milliards.