La Chine, de très loin le premier producteur mondial mais aussi le premier consommateur d'acier, a produit l'an dernier 803,8 millions de tonnes (Mt), soit une baisse de 2,3%. Sa part dans la production mondiale a toutefois progressé de 0,2 point. "La production d'acier brut a diminué dans toutes les régions, excepté l'Océanie", a relevé la WSA.

La dernière année de baisse de la production mondiale d'acier avait été 2009 où elle se situait à 1,24 Mt, avant de connaître une croissance jusqu'en 2014. Dans ses dernières perspectives économiques de court terme en octobre, la WSA tablait sur un repli de la demande mondiale d'acier de 1,7% en 2015, avant une reprise de la croissance de la demande de 0,7% en 2016. Les prochaines prévisions actualisées sont prévues en avril.

L'an dernier, le Japon, 2ème producteur mondial, a vu sa production d'acier brut reculer de 5% à 105,2 Mt. La production de l'Inde était en revanche en hausse de 2,3% à 83,2 Mt, permettant au pays de se hisser à la 3ème place mondiale (4ème en 2014). La Corée du Sud (6ème) était en repli de 2,6% à 69,7 Mt. Au total, la production de l'Asie a baissé de 2,3% à 1,11 milliard de tonnes en 2015.

Parmi les autres grands producteurs d'acier, les Etats-Unis (4e mondial) ont vu leur production baisser de 10,5% à 78,9 Mt. La Russie (5e mondial) était en léger recul (71,1 Mt, -0,5%), de même que l'Allemagne (7e mondial, 42,7 Mt, -0,6%). Selon la Fédération mondiale de l'acier, le taux d'utilisation des capacités de production a nettement reculé à 69,7% en moyenne sur l'année 2015 (contre 73,4% en 2014). La WSA, qui revendique plus de 150 producteurs d'acier adhérents dont 9 des 10 premières compagnies, estime représenter environ 85% de la production mondiale d'acier.

La Chine, de très loin le premier producteur mondial mais aussi le premier consommateur d'acier, a produit l'an dernier 803,8 millions de tonnes (Mt), soit une baisse de 2,3%. Sa part dans la production mondiale a toutefois progressé de 0,2 point. "La production d'acier brut a diminué dans toutes les régions, excepté l'Océanie", a relevé la WSA. La dernière année de baisse de la production mondiale d'acier avait été 2009 où elle se situait à 1,24 Mt, avant de connaître une croissance jusqu'en 2014. Dans ses dernières perspectives économiques de court terme en octobre, la WSA tablait sur un repli de la demande mondiale d'acier de 1,7% en 2015, avant une reprise de la croissance de la demande de 0,7% en 2016. Les prochaines prévisions actualisées sont prévues en avril. L'an dernier, le Japon, 2ème producteur mondial, a vu sa production d'acier brut reculer de 5% à 105,2 Mt. La production de l'Inde était en revanche en hausse de 2,3% à 83,2 Mt, permettant au pays de se hisser à la 3ème place mondiale (4ème en 2014). La Corée du Sud (6ème) était en repli de 2,6% à 69,7 Mt. Au total, la production de l'Asie a baissé de 2,3% à 1,11 milliard de tonnes en 2015. Parmi les autres grands producteurs d'acier, les Etats-Unis (4e mondial) ont vu leur production baisser de 10,5% à 78,9 Mt. La Russie (5e mondial) était en léger recul (71,1 Mt, -0,5%), de même que l'Allemagne (7e mondial, 42,7 Mt, -0,6%). Selon la Fédération mondiale de l'acier, le taux d'utilisation des capacités de production a nettement reculé à 69,7% en moyenne sur l'année 2015 (contre 73,4% en 2014). La WSA, qui revendique plus de 150 producteurs d'acier adhérents dont 9 des 10 premières compagnies, estime représenter environ 85% de la production mondiale d'acier.