Amazon, qui revendique déjà 11.000 travailleurs à l'heure actuelle, aura besoin d'aide dans ses centres logistiques allemands de Bad Hersfeld, Briesenlang, Graben, Koblenz, Leipzig, Pforzheim, Rheinberg et Werne. L'entreprise promet aux travailleurs saisonniers un salaire horaire de 10 euros bruts minimum.

Officiellement, ils auront pour tâche de traiter les commandes au moment de Noël. Mais ces embauches permettent aussi à la société d'anticiper d'éventuelles grèves du personnel. Le syndicat Verdi se bat depuis des années pour une convention collective de travail au sein d'Amazon en Allemagne, entraînant régulièrement des arrêts de travail.

Amazon, qui revendique déjà 11.000 travailleurs à l'heure actuelle, aura besoin d'aide dans ses centres logistiques allemands de Bad Hersfeld, Briesenlang, Graben, Koblenz, Leipzig, Pforzheim, Rheinberg et Werne. L'entreprise promet aux travailleurs saisonniers un salaire horaire de 10 euros bruts minimum. Officiellement, ils auront pour tâche de traiter les commandes au moment de Noël. Mais ces embauches permettent aussi à la société d'anticiper d'éventuelles grèves du personnel. Le syndicat Verdi se bat depuis des années pour une convention collective de travail au sein d'Amazon en Allemagne, entraînant régulièrement des arrêts de travail.