Une notation en Asie permettrait également à Alibaba de se rapprocher des investisseurs chinois.

Le géant de l'internet aurait déjà sollicité plusieurs sociétés de conseil en vue d'une demande de cotation à la Bourse de Hong Kong qui pourrait intervenir au second semestre 2019.

Lors de son introduction en Bourse à New York en 2014, Alibaba avait levé un montant record de 25 milliards de dollars.

Ces rumeurs sur une double cotation, qu'Alibaba n'a pas souhaité commenter, surgissent en plein bras de fer commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Dernièrement, l'administration Trump a placé sur une liste noire plusieurs entreprises technologiques chinoises, comme Huawei.

Une notation en Asie permettrait également à Alibaba de se rapprocher des investisseurs chinois. Le géant de l'internet aurait déjà sollicité plusieurs sociétés de conseil en vue d'une demande de cotation à la Bourse de Hong Kong qui pourrait intervenir au second semestre 2019. Lors de son introduction en Bourse à New York en 2014, Alibaba avait levé un montant record de 25 milliards de dollars. Ces rumeurs sur une double cotation, qu'Alibaba n'a pas souhaité commenter, surgissent en plein bras de fer commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Dernièrement, l'administration Trump a placé sur une liste noire plusieurs entreprises technologiques chinoises, comme Huawei.