Lire aussi notre dossier: "Qui est vraiment Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce?"

"Nous avons déjà commencé", a affirmé von Bibra, interrogé sur le "projet Liège".

Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba. "Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l'approche du 11/11", selon le patron européen, faisant allusion à la fête annuelle des célibataires en Chine.

L'extension d'Alibaba en Europe ne fait que commencer

Si Terry von Bibra confirme l'arrivée du pôle logistique à Liège au détriment des Pays-Bas, il reste vague sur le calendrier: "La question n'est pas de savoir si nous construisons ou non un bâtiment", explique-t-il à propos de l'entrepôt, dont la surface devrait avoisiner les 380.000 m2. "Le plus important, c'est que nous avons développé une collaboration poussée avec Liège, même si l'extension d'Alibaba en Europe n'en restera pas là. Après quelque temps, nous examinerons la manière dont cela fonctionne. Et nous réfléchirons à l'opportunité de créer un deuxième ou un troisième centre. C'est un processus qui s'étendra sur plusieurs années."

Lire aussi notre dossier: "Qui est vraiment Alibaba, le géant chinois de l'e-commerce?""Nous avons déjà commencé", a affirmé von Bibra, interrogé sur le "projet Liège". Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba. "Les premiers avions ont volé de Hangzhou à Liège à l'approche du 11/11", selon le patron européen, faisant allusion à la fête annuelle des célibataires en Chine. Si Terry von Bibra confirme l'arrivée du pôle logistique à Liège au détriment des Pays-Bas, il reste vague sur le calendrier: "La question n'est pas de savoir si nous construisons ou non un bâtiment", explique-t-il à propos de l'entrepôt, dont la surface devrait avoisiner les 380.000 m2. "Le plus important, c'est que nous avons développé une collaboration poussée avec Liège, même si l'extension d'Alibaba en Europe n'en restera pas là. Après quelque temps, nous examinerons la manière dont cela fonctionne. Et nous réfléchirons à l'opportunité de créer un deuxième ou un troisième centre. C'est un processus qui s'étendra sur plusieurs années."