PPG est désormais prêt à mettre 88,72 euros par action, dont 56,22 euros en numéraire. La première offre de PPG se montait à 83 euros par action dont 54 euros en numéraire. AkzoNobel intervient sur des segments aussi variés que la peinture décorative (marques Dulux ou Trimetal), la production de composants entrant dans la fabrication d'asphaltes et de détergents ou encore dans les revêtements industriels avec des peintures pour bateaux, avions ou téléphones mobiles. Le groupe, issu de la fusion en 1994 d'Akzo et de Nobel Industries, emploie 45.000 personnes dans 80 pays. En Belgique, AkzoNobel est présent à Machelen, Vilvorde, Kalmthout et Ghlin. Basé à Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est), PPG intervient dans 70 pays et emploie 47.000 salariés dans le monde. Sa dernière acquisition majeure date de 2014 quand il avait racheté le Mexicain Comex pour 2,3 milliards de dollars. Le groupe américain est également présent en Belgique, à Deurne, Malines et Hasselt.

PPG est désormais prêt à mettre 88,72 euros par action, dont 56,22 euros en numéraire. La première offre de PPG se montait à 83 euros par action dont 54 euros en numéraire. AkzoNobel intervient sur des segments aussi variés que la peinture décorative (marques Dulux ou Trimetal), la production de composants entrant dans la fabrication d'asphaltes et de détergents ou encore dans les revêtements industriels avec des peintures pour bateaux, avions ou téléphones mobiles. Le groupe, issu de la fusion en 1994 d'Akzo et de Nobel Industries, emploie 45.000 personnes dans 80 pays. En Belgique, AkzoNobel est présent à Machelen, Vilvorde, Kalmthout et Ghlin. Basé à Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est), PPG intervient dans 70 pays et emploie 47.000 salariés dans le monde. Sa dernière acquisition majeure date de 2014 quand il avait racheté le Mexicain Comex pour 2,3 milliards de dollars. Le groupe américain est également présent en Belgique, à Deurne, Malines et Hasselt.