Cette ligne d'assemblage sera opérationnelle "d'ici mi-2022" et installée dans l'actuel site dédié à la fabrication du géant des airs A380 et dont la production s'achèvera en 2021. La nouvelle installation, "dotée des dernières technologies numériques", offrira "une plus grande souplesse pour la production de l'A321, tout en maintenant un niveau stable de la capacité industrielle globale des monocouloirs à Toulouse", explique l'avionneur dans un communiqué. A l'heure actuelle, la seule chaîne d'assemblage final (FAL) européenne de l'A321 est située à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, et connaît des difficultés à monter en cadence en raison de la complexité de construction de l'A321 par rapport à l'A320.

Le site de Mobile, dans le sud des Etats-Unis, le produit également. Cette nouvelle ligne d'assemblage emploiera 500 personnes. Elle produira notamment la version ACF de l'A321, qui permet une configuration plus flexible des cabines et est plus complexe à produire qu'un A320. Elle comprend les versions A321LR et A321XLR. Ce dernier modèle permet de parcourir jusqu'à 8.700 kilomètres en neuf heures, grâce à des réservoirs plus importants, et rencontre un franc succès commercial depuis l'annonce de son lancement en juin.

Cette ligne d'assemblage sera opérationnelle "d'ici mi-2022" et installée dans l'actuel site dédié à la fabrication du géant des airs A380 et dont la production s'achèvera en 2021. La nouvelle installation, "dotée des dernières technologies numériques", offrira "une plus grande souplesse pour la production de l'A321, tout en maintenant un niveau stable de la capacité industrielle globale des monocouloirs à Toulouse", explique l'avionneur dans un communiqué. A l'heure actuelle, la seule chaîne d'assemblage final (FAL) européenne de l'A321 est située à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, et connaît des difficultés à monter en cadence en raison de la complexité de construction de l'A321 par rapport à l'A320. Le site de Mobile, dans le sud des Etats-Unis, le produit également. Cette nouvelle ligne d'assemblage emploiera 500 personnes. Elle produira notamment la version ACF de l'A321, qui permet une configuration plus flexible des cabines et est plus complexe à produire qu'un A320. Elle comprend les versions A321LR et A321XLR. Ce dernier modèle permet de parcourir jusqu'à 8.700 kilomètres en neuf heures, grâce à des réservoirs plus importants, et rencontre un franc succès commercial depuis l'annonce de son lancement en juin.