Le quotidien économique précise qu'Airbus compte aujourd'hui 55.000 employés contre 52.500 fin 2010. En 2010, 2.200 personnes avaient été recrutées. Selon les mêmes sources, les recrutements, "destinés pour moitié aux sites français", pour l'essentiel celui de Toulouse, "concernent à 40% des ingénieurs" et sont "très largement dévolus au programme A350" mais aussi "à la montée en cadence de la production de l'A320."

Ces embauches s'inscrivent dans un contexte de très forte demande d'avions commerciaux malgré la crise économique et financière qui engendre un chômage élevé dans d'autres secteurs.
Airbus, filiale du groupe EADS, doit enregistrer cette année un nombre record de commandes - plus de 1.500 - et de livraisons d'appareils - plus de 520, précise le journal.

Trends.be, avec Belga.

Le quotidien économique précise qu'Airbus compte aujourd'hui 55.000 employés contre 52.500 fin 2010. En 2010, 2.200 personnes avaient été recrutées. Selon les mêmes sources, les recrutements, "destinés pour moitié aux sites français", pour l'essentiel celui de Toulouse, "concernent à 40% des ingénieurs" et sont "très largement dévolus au programme A350" mais aussi "à la montée en cadence de la production de l'A320." Ces embauches s'inscrivent dans un contexte de très forte demande d'avions commerciaux malgré la crise économique et financière qui engendre un chômage élevé dans d'autres secteurs. Airbus, filiale du groupe EADS, doit enregistrer cette année un nombre record de commandes - plus de 1.500 - et de livraisons d'appareils - plus de 520, précise le journal.Trends.be, avec Belga.