Il s'agit du deuxième étage des mesures entreprises pour assainir les finances du groupe, après une première recapitalisation en avril 2021.

Les Etats français et néerlandais restent donc actionnaires respectivement à 28,6% et 9,3% des parts, tandis que CMA CGM, géant mondial du transport maritime qui a réalisé un bénéfice record l'an dernier, devient le troisième actionnaire du groupe, avec 9%.

Le produit de l'émission sera affecté principalement "au remboursement accéléré des aides d'Etat" ainsi qu'à "la réduction de l'endettement net d'Air France-KLM", a expliqué le groupe.

Lancée le 24 mai, l'augmentation de capital doit aider à sortir de la crise du Covid-19, qui a fait perdre à Air France-KLM quelque 11 milliards d'euros depuis 2020.

Le groupe précise que la demande totale s'était élevée à 2,6 milliards d'euros.

"Le succès de notre augmentation de capital est une démonstration forte de la confiance de nos actionnaires existants et des nouveaux investisseurs dans les perspectives d'Air France-KLM", a déclaré Benjamin Smith, le directeur général du groupe.

Les deux autres principaux actionnaires, les compagnies chinoise China Eastern et américaine Delta Air Lines, ont réduit leur participation, à respectivement 4,7% et 2,9%.

Il s'agit du deuxième étage des mesures entreprises pour assainir les finances du groupe, après une première recapitalisation en avril 2021. Les Etats français et néerlandais restent donc actionnaires respectivement à 28,6% et 9,3% des parts, tandis que CMA CGM, géant mondial du transport maritime qui a réalisé un bénéfice record l'an dernier, devient le troisième actionnaire du groupe, avec 9%. Le produit de l'émission sera affecté principalement "au remboursement accéléré des aides d'Etat" ainsi qu'à "la réduction de l'endettement net d'Air France-KLM", a expliqué le groupe. Lancée le 24 mai, l'augmentation de capital doit aider à sortir de la crise du Covid-19, qui a fait perdre à Air France-KLM quelque 11 milliards d'euros depuis 2020. Le groupe précise que la demande totale s'était élevée à 2,6 milliards d'euros. "Le succès de notre augmentation de capital est une démonstration forte de la confiance de nos actionnaires existants et des nouveaux investisseurs dans les perspectives d'Air France-KLM", a déclaré Benjamin Smith, le directeur général du groupe. Les deux autres principaux actionnaires, les compagnies chinoise China Eastern et américaine Delta Air Lines, ont réduit leur participation, à respectivement 4,7% et 2,9%.