La future compagnie aérienne belge Air Belgium opérera des vols vers la Chine. Hong Kong sera la première destination desservie, à raison de quatre vols hebdomadaires avant de passer à six. Les dirigeants de l'entreprise ne disposent cependant toujours pas du certificat de transporteur aérien (AOC).

En mai dernier, Air Belgium annonçait que quatre A340, utilisés jusqu'ici par la compagnie finlandaise Finnair, constitueraient la flotte d'Air Belgium.

En novembre, la compagnie aérienne chinoise Cathay Pacific annonçait une liaison entre Bruxelles et Hong Kong dès le 25 mars 2018, et ce à raison de quatre vols par semaine. Il s'agira alors de la première liaison directe entre l'aéroport belge et la mégapole chinoise.

La future compagnie aérienne belge Air Belgium opérera des vols vers la Chine. Hong Kong sera la première destination desservie, à raison de quatre vols hebdomadaires avant de passer à six. Les dirigeants de l'entreprise ne disposent cependant toujours pas du certificat de transporteur aérien (AOC). En mai dernier, Air Belgium annonçait que quatre A340, utilisés jusqu'ici par la compagnie finlandaise Finnair, constitueraient la flotte d'Air Belgium. En novembre, la compagnie aérienne chinoise Cathay Pacific annonçait une liaison entre Bruxelles et Hong Kong dès le 25 mars 2018, et ce à raison de quatre vols par semaine. Il s'agira alors de la première liaison directe entre l'aéroport belge et la mégapole chinoise.