L'affaire remonte à 2001 lorsqu'un collaborateur de l'entreprise avait porté plainte, arguant qu'Adecco confectionnait via son système informatique interne des "listes séparées" pour les Belges et pour les étrangers. Les Belges étaient encodés sous le sigle BBB (Blanc Bleu Belge), en référence à la race bovine. Adecco pouvait ainsi donner satisfaction à ses clients ne désirant pas de personnel allochtone.

Kif Kif, SOS Racisme et la FGTB ont porté plainte en 2009, estimant que des milliers de demandeurs d'emploi avaient ainsi été victimes d'une forme organisée de racisme.

En première instance, la justice avait déjà donné raison aux trois plaignants mais les dommages et intérêts avaient alors été limités à 1 euro. Adecco avait, pour sa part, interjeté appel en 2011.

Le syndicat socialiste donnera plus de précisions sur cette affaire mardi lors d'une conférence de presse.

L'affaire remonte à 2001 lorsqu'un collaborateur de l'entreprise avait porté plainte, arguant qu'Adecco confectionnait via son système informatique interne des "listes séparées" pour les Belges et pour les étrangers. Les Belges étaient encodés sous le sigle BBB (Blanc Bleu Belge), en référence à la race bovine. Adecco pouvait ainsi donner satisfaction à ses clients ne désirant pas de personnel allochtone.Kif Kif, SOS Racisme et la FGTB ont porté plainte en 2009, estimant que des milliers de demandeurs d'emploi avaient ainsi été victimes d'une forme organisée de racisme.En première instance, la justice avait déjà donné raison aux trois plaignants mais les dommages et intérêts avaient alors été limités à 1 euro. Adecco avait, pour sa part, interjeté appel en 2011.Le syndicat socialiste donnera plus de précisions sur cette affaire mardi lors d'une conférence de presse.