La restructuration toucherait principalement la division banque privée, qui offre des services aux clients fortunés. Selon la porte-parole, cette décision a déjà été annoncée en interne en mars.

"Les emplois seront supprimés sur une période de deux ans. Cela se fera par des départs naturels mais des licenciements ne sont pas exclus", précise-t-elle.

Brigitte Seegers souligne que cette procédure entre dans le cadre d'un plan d'économie annoncé l'an dernier, lié à la transition numérique du secteur.

La restructuration toucherait principalement la division banque privée, qui offre des services aux clients fortunés. Selon la porte-parole, cette décision a déjà été annoncée en interne en mars."Les emplois seront supprimés sur une période de deux ans. Cela se fera par des départs naturels mais des licenciements ne sont pas exclus", précise-t-elle. Brigitte Seegers souligne que cette procédure entre dans le cadre d'un plan d'économie annoncé l'an dernier, lié à la transition numérique du secteur.