Un tribunal américain a rejeté mercredi, en appel, une plainte déposée en 2008 par une dizaine d'habitants du Missouri contre la reprise du brasseur américain Anheuser-Busch par InBev, une fusion valorisée à 52 milliards de dollars. AB InBev a confirmé l'information jeudi.

Les plaignants voulaient empêcher l'opération car celle-ci mettait, selon eux, la concurrence sur le marché de la bière en danger. La reprise aurait également fait grimper le prix de la bière, estimaient-ils.

La plainte avait déjà été rejetée en première instance en août dernier, les autorités américaines de la concurrence ayant donné leur feu vert à l'opération en 2008. AB Inbev s'est félicité que la justice américaine ait rejeté une plainte que la société considère "sans valeur".

Trends.be, avec Belga

Un tribunal américain a rejeté mercredi, en appel, une plainte déposée en 2008 par une dizaine d'habitants du Missouri contre la reprise du brasseur américain Anheuser-Busch par InBev, une fusion valorisée à 52 milliards de dollars. AB InBev a confirmé l'information jeudi.Les plaignants voulaient empêcher l'opération car celle-ci mettait, selon eux, la concurrence sur le marché de la bière en danger. La reprise aurait également fait grimper le prix de la bière, estimaient-ils.La plainte avait déjà été rejetée en première instance en août dernier, les autorités américaines de la concurrence ayant donné leur feu vert à l'opération en 2008. AB Inbev s'est félicité que la justice américaine ait rejeté une plainte que la société considère "sans valeur".Trends.be, avec Belga