"Il s'agit d'une petite partie de notre division d'achats", explique le porte-parole Peter Dercon. Il précise encore que chaque brasserie, dont Louvain, dispose d'une division d'achats locale qui est maintenue.

Le déménagement du "Global Procurement Office" de Louvain vers Zug n'est pas une surprise en soi. Depuis la reprise de SABMiller - qui avait son service d'achats à Zug - AB InBev avait laissait entendre qu'il voulait créer une centrale d'achats. Le manager achats Tony Miliken avait rejoint Zug durant l'année écoulée. Son équipe le rejoindra.

"Il s'agit d'une petite partie de notre division d'achats", explique le porte-parole Peter Dercon. Il précise encore que chaque brasserie, dont Louvain, dispose d'une division d'achats locale qui est maintenue. Le déménagement du "Global Procurement Office" de Louvain vers Zug n'est pas une surprise en soi. Depuis la reprise de SABMiller - qui avait son service d'achats à Zug - AB InBev avait laissait entendre qu'il voulait créer une centrale d'achats. Le manager achats Tony Miliken avait rejoint Zug durant l'année écoulée. Son équipe le rejoindra.