Selon le CEO de Saigon Beer Alcohol Beverage Corp (Sabeco), Heineken, AB InBev/SABMiller et les Japonais Asahi et Kirin font partie des entreprises étrangères à avoir fait connaître leur intérêt. Pour l'administrateur délégué, Le Hong Xanh, "Pour Sabeco ce n'est pas important de savoir si l'acheteur est un national ou un étranger. Le seul critère qui nous intéresse, c'est de savoir qui payera le mieux. Le gouvernement veut se défaire au plus vite de ses parts". Les brasseurs internationaux s'intéressent de plus en plus au Vietnam, une des croissances économiques les plus rapides de la région, avec une population très jeune et une classe moyenne en expansion. La consommation de bière y a crû de 40% entre 2010 et 2015. Les autorités se délestent de leurs parts dans plusieurs grandes entreprises publiques pour combler un déficit budgétaire grandissant.