A la FEB, on le surnommait le marsupilami. " Parce que je rebondis tout le temps, que je veux toujours aller vers la prochaine étape ", sourit Pierre Hermant, le nouveau patron de finance.brussels, ex-Société régionale d'investissement de Bruxelles (SRIB). Salon de l'Auto, 175 ans de la Belgique, Deficom, les rencontres de Deauville, l'European Business sommet, la FEB et même l'Institut euro-arabe, voilà, dans le désordre et sans souci d'exhaustivité, quelques-uns des rebonds de notre homme. Particularité : il n'oublie jamais les endroits d'où il a rebondi. Il entretient les relations avec les anciens collègues, ce qui lui vaut un fameux réseau professionnel à tout juste 40 ans. Eh oui, il a casé tout cela en une quinzaine d'années.
...