L'aéroport de Charleroi va voir sa piste allongée pour atteindre 3.200 mètres et pouvoir ainsi accueillir des avions long-courriers.

La pérennisation de la présence de Ryanair à Charleroi figure également parmi les objectifs de cette note. A Liège, une enveloppe de 20 millions d'euros est prévue afin de réaliser des aménagements destinés à convaincre FedEx, qui a racheté TNT Express en mai, de conserver une activité significative à l'aéroport de Bierset.

Le texte prévoit également de mettre fin au régime des concessions pour la gestion des aéroports. Cette note stratégique sera présentée au gouvernement wallon jeudi pour approbation.

L'aéroport de Charleroi va voir sa piste allongée pour atteindre 3.200 mètres et pouvoir ainsi accueillir des avions long-courriers.La pérennisation de la présence de Ryanair à Charleroi figure également parmi les objectifs de cette note. A Liège, une enveloppe de 20 millions d'euros est prévue afin de réaliser des aménagements destinés à convaincre FedEx, qui a racheté TNT Express en mai, de conserver une activité significative à l'aéroport de Bierset. Le texte prévoit également de mettre fin au régime des concessions pour la gestion des aéroports. Cette note stratégique sera présentée au gouvernement wallon jeudi pour approbation.