Le bénéfice de 23 millions réalisé par la Loterie lui permet de payer un dividende de 20,5 millions d'euros. Compte tenu de l'impôt sur les sociétés de 20,3 millions d'euros, le total des recettes pour la communauté se chiffre à 361 millions d'euros, étant donné que la Loterie Nationale a déjà versé la rente de monopole de 95 millions d'euros et qu'elle réserve annuellement 225,3 millions d'euros pour des oeuvres caritatives sous la forme de subsides.

Six produits (Lotto, Euro Millions, Joker +, Win For Life, Subito et Presto), totalisant ensemble 90% du chiffre d'affaires, ont été renouvelés avec à la clé des ventes en hausse.

Pour 2012, la rente de monopole a été augmentée de 40 millions d'euros et un dividende "exceptionnel" de 10 millions d'euros a été inscrit, peut-on lire dans le communiqué.

Par ailleurs, lors du premier trimestre de 2012, les chiffres d'affaires étaient 3% supérieurs à ceux de l'année passée, alors qu'il est question d'un potentiel de croissance de 2%.

Avec Belga

Le bénéfice de 23 millions réalisé par la Loterie lui permet de payer un dividende de 20,5 millions d'euros. Compte tenu de l'impôt sur les sociétés de 20,3 millions d'euros, le total des recettes pour la communauté se chiffre à 361 millions d'euros, étant donné que la Loterie Nationale a déjà versé la rente de monopole de 95 millions d'euros et qu'elle réserve annuellement 225,3 millions d'euros pour des oeuvres caritatives sous la forme de subsides. Six produits (Lotto, Euro Millions, Joker +, Win For Life, Subito et Presto), totalisant ensemble 90% du chiffre d'affaires, ont été renouvelés avec à la clé des ventes en hausse. Pour 2012, la rente de monopole a été augmentée de 40 millions d'euros et un dividende "exceptionnel" de 10 millions d'euros a été inscrit, peut-on lire dans le communiqué. Par ailleurs, lors du premier trimestre de 2012, les chiffres d'affaires étaient 3% supérieurs à ceux de l'année passée, alors qu'il est question d'un potentiel de croissance de 2%. Avec Belga