De janvier à juillet inclus, l'aéroport de Zaventem a accueilli 12,2 millions de passagers. "Il semble petit à petit que nous allons pour la première fois en 14 ans comptabiliser 20 millions de passagers ou plus", explique une porte-parole de l'aéroport.

Un tel résultat représenterait une hausse de 900.000 passagers par rapport à 2013 ce qui, selon l'économiste spécialisé dans les transports, Eddy Van de Voorde, permettrait de créer au moins 600 emplois.

Cette croissance notable est la conséquence de l'arrivée à Zaventem, depuis fin février, de la low cost Ryanair. La compagnie aérienne irlandaise a accentué la concurrence, élargi l'offre à l'aéroport et une nouvelle manne de clients a découvert l'aéroport, selon Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Selon une étude du Centre for Aviation (CAPA), quatre billets d'avion sur 10 sont désormais proposés à des tarifs de compagnies low cost en Belgique, contre un quart encore en 2011.

De janvier à juillet inclus, l'aéroport de Zaventem a accueilli 12,2 millions de passagers. "Il semble petit à petit que nous allons pour la première fois en 14 ans comptabiliser 20 millions de passagers ou plus", explique une porte-parole de l'aéroport. Un tel résultat représenterait une hausse de 900.000 passagers par rapport à 2013 ce qui, selon l'économiste spécialisé dans les transports, Eddy Van de Voorde, permettrait de créer au moins 600 emplois. Cette croissance notable est la conséquence de l'arrivée à Zaventem, depuis fin février, de la low cost Ryanair. La compagnie aérienne irlandaise a accentué la concurrence, élargi l'offre à l'aéroport et une nouvelle manne de clients a découvert l'aéroport, selon Het Laatste Nieuws et De Morgen. Selon une étude du Centre for Aviation (CAPA), quatre billets d'avion sur 10 sont désormais proposés à des tarifs de compagnies low cost en Belgique, contre un quart encore en 2011.