Tous les passagers concernés par ces annulations ont été prévenus par e-mails ou SMS ce mardi matin, indique la compagnie. "Nous nous excusons auprès des clients touchés par ces grèves inutiles de vendredi. Nous avons tout fait pour les éviter étant donné que nous avons reconnu les syndicats, accepter des conventions collectives de travail et que nous avons proposé aussi d'adopter des contrats locaux en 2019.

"Ces grèves nuisent aux activités de Ryanair"

Ces grèves répétées et inutiles nuisent aux activités de Ryanair et à la confiance de nos clients", a déclaré Kenny Jacob, directeur marketing chez Ryanair. "Nous espérons que les syndicats feront preuve de bon sens et travailleront avec nous pour finaliser les accords au bénéfice des pilotes et du personnel de cabine sans perturber davantage nos clients et nos vols ces prochaines semaines", ajoute M. Jacob.

"Si l'on peut conclure des accords avec les syndicats en Irlande, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie pourquoi certains syndicats en Belgique, Pays-Bas et Espagne ne font pas pareil ? ".

Cinq pays

La grève du 28 septembre est une initiative du personnel de cabine de cinq pays européens: la Belgique, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal. La semaine passée, les pilotes opérant en Belgique ont aussi lancé un appel à la grève. Ils ont été rejoints mardi par leurs collègues néerlandais.

Tous les passagers concernés par ces annulations ont été prévenus par e-mails ou SMS ce mardi matin, indique la compagnie. "Nous nous excusons auprès des clients touchés par ces grèves inutiles de vendredi. Nous avons tout fait pour les éviter étant donné que nous avons reconnu les syndicats, accepter des conventions collectives de travail et que nous avons proposé aussi d'adopter des contrats locaux en 2019. Ces grèves répétées et inutiles nuisent aux activités de Ryanair et à la confiance de nos clients", a déclaré Kenny Jacob, directeur marketing chez Ryanair. "Nous espérons que les syndicats feront preuve de bon sens et travailleront avec nous pour finaliser les accords au bénéfice des pilotes et du personnel de cabine sans perturber davantage nos clients et nos vols ces prochaines semaines", ajoute M. Jacob. "Si l'on peut conclure des accords avec les syndicats en Irlande, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie pourquoi certains syndicats en Belgique, Pays-Bas et Espagne ne font pas pareil ? ". La grève du 28 septembre est une initiative du personnel de cabine de cinq pays européens: la Belgique, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et le Portugal. La semaine passée, les pilotes opérant en Belgique ont aussi lancé un appel à la grève. Ils ont été rejoints mardi par leurs collègues néerlandais.