Le groupe de travail chargé de trouver un investisseur pour Opel Anvers souhaite contacter quelque 180 investisseurs potentiels, a indiqué lundi Rudi Kennes (syndicat FGTB), à la suite d'une première réunion à Bruxelles.

Si le syndicaliste a précisé qu'il ne disposait pas encore d'information sur l'identité des investisseurs potentiels, 47 d'entre eux seraient actifs dans l'assemblage automobile : "Nous ne savons pas qui cela concerne concrètement. Une clause de confidentialité doit d'abord être signée, avant de pouvoir avoir accès à ces données."

Le syndicaliste a indiqué qu'outre les syndicats d'Opel Anvers, la direction locale anversoise, la direction européenne de GM, le conseil d'entreprise européen du constructeur automobile et des représentants du gouvernement flamand, le bureau de consultance des syndicats et KPMG Belgium font également partie du groupe de travail.

La prochaine réunion est prévue pour le lundi 21 juin. Lundi prochain, une téléconférence aura également lieu. Le groupe de travail compte se réunir au même rythme durant les semaines à venir.

Trends.be, avec Belga

Le groupe de travail chargé de trouver un investisseur pour Opel Anvers souhaite contacter quelque 180 investisseurs potentiels, a indiqué lundi Rudi Kennes (syndicat FGTB), à la suite d'une première réunion à Bruxelles.Si le syndicaliste a précisé qu'il ne disposait pas encore d'information sur l'identité des investisseurs potentiels, 47 d'entre eux seraient actifs dans l'assemblage automobile : "Nous ne savons pas qui cela concerne concrètement. Une clause de confidentialité doit d'abord être signée, avant de pouvoir avoir accès à ces données."Le syndicaliste a indiqué qu'outre les syndicats d'Opel Anvers, la direction locale anversoise, la direction européenne de GM, le conseil d'entreprise européen du constructeur automobile et des représentants du gouvernement flamand, le bureau de consultance des syndicats et KPMG Belgium font également partie du groupe de travail.La prochaine réunion est prévue pour le lundi 21 juin. Lundi prochain, une téléconférence aura également lieu. Le groupe de travail compte se réunir au même rythme durant les semaines à venir.Trends.be, avec Belga