Le manque à gagner couvre les billets qui n'ont pas pu être vendus ce jour-là, auquel vient s'ajouter le dédommagement des voyageurs. À ces deux éléments, il faut encore ajouter le coût du maintien des bâtiments en activité, ainsi que la perte d'un jour de dotation de l'État.

La société ferroviaire n'a, en outre, pas su annuler la location à Infrabel du droit de faire passer tel train à telle heure et à tel endroit. Mais le personnel d'Infrabel était également en grève ce jour-là. Si bien qu'elle a dû rembourser tous les trains qui n'ont pu rouler, soit un total de 1,55 million d'euros.

Le manque à gagner couvre les billets qui n'ont pas pu être vendus ce jour-là, auquel vient s'ajouter le dédommagement des voyageurs. À ces deux éléments, il faut encore ajouter le coût du maintien des bâtiments en activité, ainsi que la perte d'un jour de dotation de l'État. La société ferroviaire n'a, en outre, pas su annuler la location à Infrabel du droit de faire passer tel train à telle heure et à tel endroit. Mais le personnel d'Infrabel était également en grève ce jour-là. Si bien qu'elle a dû rembourser tous les trains qui n'ont pu rouler, soit un total de 1,55 million d'euros.