1 - Soignez votre apparence Pas question d'arriver au bureau avec une barbe naissante ou le chignon en bataille, vêtu(e) d'une chemise ou d'un corsage défraîchis. C'est lorsque vous avez envie de vous laisser aller que vous devez redoubler de vigilance. Faites du pressing et du centre de bronzage de votre quartier des alliés. Un costume ou un tailleur impeccables et une mine hâlée vous regonfleront le moral. Souriez, vous êtes en représentation.

2 - Ne faites aucune confidence
L'entreprise n'est pas un bureau des pleurs. Même si vous en crevez d'envie, ne faites aucune confidence à vos collaborateurs ou à vos confrères. La moindre faiblesse pourra être exploitée plus tard contre vous. Bien sûr, on aura remarqué que vous avez fondu dans vos pantalons. Alors, si l'on vous dit "que se passe-t-il ?", répondez "je divorce", sans plus de commentaires. Dans cette période, il vous faut jouer le rôle de quelqu'un pour qui tout va bien, comme si vous étiez le comédien d'une pièce de théâtre. Ça fait deux jobs en un dans la même journée, mais ça marche !

3 - Faites-vous accompagner
Vous êtes dépressif et vous ne dormez plus ? A ce rythme-là, vous risquez de perdre votre job. Faites-vous accompagner par un psychothérapeute ou un psychanalyste qui saura vous remettre d'aplomb.

4 - Rapprochez-vous de vos ami(e)s
Ne passez pas vos soirées à ressasser vos problèmes. Voyez vos très bons amis, ceux qui vous écoutent et ne vous jugent pas, ceux qui vous aiment tel(le) que vous êtes. Même dans les moments de désespoir, tâchez de garder votre humour, tentez un mot d'esprit. Franchement, la vie vaut-elle la peine d'être prise au sérieux ?

(Source : L'Entreprise)

1 - Soignez votre apparence Pas question d'arriver au bureau avec une barbe naissante ou le chignon en bataille, vêtu(e) d'une chemise ou d'un corsage défraîchis. C'est lorsque vous avez envie de vous laisser aller que vous devez redoubler de vigilance. Faites du pressing et du centre de bronzage de votre quartier des alliés. Un costume ou un tailleur impeccables et une mine hâlée vous regonfleront le moral. Souriez, vous êtes en représentation. 2 - Ne faites aucune confidence L'entreprise n'est pas un bureau des pleurs. Même si vous en crevez d'envie, ne faites aucune confidence à vos collaborateurs ou à vos confrères. La moindre faiblesse pourra être exploitée plus tard contre vous. Bien sûr, on aura remarqué que vous avez fondu dans vos pantalons. Alors, si l'on vous dit "que se passe-t-il ?", répondez "je divorce", sans plus de commentaires. Dans cette période, il vous faut jouer le rôle de quelqu'un pour qui tout va bien, comme si vous étiez le comédien d'une pièce de théâtre. Ça fait deux jobs en un dans la même journée, mais ça marche ! 3 - Faites-vous accompagner Vous êtes dépressif et vous ne dormez plus ? A ce rythme-là, vous risquez de perdre votre job. Faites-vous accompagner par un psychothérapeute ou un psychanalyste qui saura vous remettre d'aplomb. 4 - Rapprochez-vous de vos ami(e)s Ne passez pas vos soirées à ressasser vos problèmes. Voyez vos très bons amis, ceux qui vous écoutent et ne vous jugent pas, ceux qui vous aiment tel(le) que vous êtes. Même dans les moments de désespoir, tâchez de garder votre humour, tentez un mot d'esprit. Franchement, la vie vaut-elle la peine d'être prise au sérieux ? (Source : L'Entreprise)