Dans certaines entreprises, le vrai pouvoir est entre les mains d'un consultant en RP, d'une secrétaire, d'un expert comptable, d'un client ou d'un junior manager. Dans chacun de ces cas, c'est cette personne qui détient le pouvoir réel parce qu'elle :
- a l'oreille du patron
- a la confiance du patron
- organise de subtiles campagnes de rumeurs au lieu de dire les choses clairement ou directement
- travaille déjà depuis pas mal de temps dans l'entreprise
- n'est motivée que par le pouvoir
- utilise toujours différentes tactiques pour parvenir à ses fins
- est très maligne mais n'a pas l'expérience ni les qualifications ni les compétences pour faire son travail comme il faut.

Ne dressez pas cette personne contre vous. C'est elle qui détient le véritable pouvoir et elle exige du respect. Ce n'est pas honnête et vous avez horreur de ça. Mais tant qu'il n'y a pas de meilleures options, adaptez-vous à la situation.

Source: Richard Templar, 'Les 110 règles d'or du travail'

Dans certaines entreprises, le vrai pouvoir est entre les mains d'un consultant en RP, d'une secrétaire, d'un expert comptable, d'un client ou d'un junior manager. Dans chacun de ces cas, c'est cette personne qui détient le pouvoir réel parce qu'elle : - a l'oreille du patron - a la confiance du patron - organise de subtiles campagnes de rumeurs au lieu de dire les choses clairement ou directement - travaille déjà depuis pas mal de temps dans l'entreprise - n'est motivée que par le pouvoir - utilise toujours différentes tactiques pour parvenir à ses fins - est très maligne mais n'a pas l'expérience ni les qualifications ni les compétences pour faire son travail comme il faut. Ne dressez pas cette personne contre vous. C'est elle qui détient le véritable pouvoir et elle exige du respect. Ce n'est pas honnête et vous avez horreur de ça. Mais tant qu'il n'y a pas de meilleures options, adaptez-vous à la situation. Source: Richard Templar, 'Les 110 règles d'or du travail'