"L'acquisition par Richemont positionnera Delvaux pour sa prochaine étape de développement, en lui permettant de tirer parti de la présence mondiale et des capacités numériques du Groupe, pour développer ses opportunités dans différents secteurs et renforcer son engagement vis-à-vis de ses clients", commente le groupe suisse, qui regroupe notamment les marques de luxe Cartier, Dunhill, Piaget, Van Cleef Arpels etc.

En 1908, Delvaux avait été le premier à déposer un brevet officiel pour un sac à main en cuir et peut donc être considéré comme l'inventeur du sac à main de luxe moderne, rappelle Richemont.

La Maison Delvaux avait annoncé un plan de réorganisation et de transformation de ses activités belges en février dernier, qui pourrait mener à la perte de 26 emplois.

Entreprise belge fondée en 1829 et plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde, elle compte 50 boutiques à travers le monde, selon le communiqué de Richemont, dont six en Belgique. Elle produit ses sacs en Belgique et en France.

L'agence de presse financière Bloomberg avait déjà évoqué en avril une possible vente de Delvaux, qui est détenu majoritairement par le chinois Fung Brands (propriété des frères millionnaires hongkongais Victor et William Fung) depuis 2011. Elle parlait alors d'une valorisation estimée entre 500 et 600 millions de dollars pour Delvaux.

"L'acquisition par Richemont positionnera Delvaux pour sa prochaine étape de développement, en lui permettant de tirer parti de la présence mondiale et des capacités numériques du Groupe, pour développer ses opportunités dans différents secteurs et renforcer son engagement vis-à-vis de ses clients", commente le groupe suisse, qui regroupe notamment les marques de luxe Cartier, Dunhill, Piaget, Van Cleef Arpels etc. En 1908, Delvaux avait été le premier à déposer un brevet officiel pour un sac à main en cuir et peut donc être considéré comme l'inventeur du sac à main de luxe moderne, rappelle Richemont. La Maison Delvaux avait annoncé un plan de réorganisation et de transformation de ses activités belges en février dernier, qui pourrait mener à la perte de 26 emplois. Entreprise belge fondée en 1829 et plus ancienne maison de maroquinerie de luxe au monde, elle compte 50 boutiques à travers le monde, selon le communiqué de Richemont, dont six en Belgique. Elle produit ses sacs en Belgique et en France. L'agence de presse financière Bloomberg avait déjà évoqué en avril une possible vente de Delvaux, qui est détenu majoritairement par le chinois Fung Brands (propriété des frères millionnaires hongkongais Victor et William Fung) depuis 2011. Elle parlait alors d'une valorisation estimée entre 500 et 600 millions de dollars pour Delvaux.