Le sauvetage d'Electrawinds, actuellement en procédure de réorganisation judiciaire, par l'intercommunale wallonne Tecteo ne permettra aux autorités que de récupérer une petite partie de l'argent qu'elles avaient placé en elle. Les autorités fédérales essuieront principalement des pertes via la Société Fédérale de Participations et d'Investissement et via la banque Belfius. La Région flamande perdra également de l'argent via sa société de participation et Gimv. Les coopérateurs de Groenkracht s'en sortent mieux puisque la coopérative récupérera ses 17 millions d'euros, avec un taux moindre toutefois. (Belga)

Le sauvetage d'Electrawinds, actuellement en procédure de réorganisation judiciaire, par l'intercommunale wallonne Tecteo ne permettra aux autorités que de récupérer une petite partie de l'argent qu'elles avaient placé en elle. Les autorités fédérales essuieront principalement des pertes via la Société Fédérale de Participations et d'Investissement et via la banque Belfius. La Région flamande perdra également de l'argent via sa société de participation et Gimv. Les coopérateurs de Groenkracht s'en sortent mieux puisque la coopérative récupérera ses 17 millions d'euros, avec un taux moindre toutefois. (Belga)