Le parquet a perquisitionné le domi-cile et le bureau de Dominique Leroy dans le cadre d'une enquête pour délit d'initié. En cause : la revente d'une partie de ses actions Proximus, le 1er août dernier, pour un montant de 285.000 euros.
...