Le patron de Delhaize ne présidera pas le conseil d'entreprise de ce mercredi, a annoncé la direction aux syndicats, qui considèrent ce geste comme une marque de mépris inacceptable. "Le silence sera leur meilleure défense", prévoient les organisations. Plusieurs dizaines de travailleurs de Delhaize sont réunis devant le siège de l'entreprise, à Molenbeek. Parmi eux figurent également des travailleurs de la chaîne néerlandaise Albert Heijn. "Le malaise chez Delhaize tirera tout le secteur de la distribution vers le bas", estiment-ils. Les syndicats rejettent le plan de transformation annoncé par Delhaize et refuseront de négocier durant les vacances. Ils réclament à la direction un nouveau conseil d'entreprise la semaine prochaine et le report des négociations au mois de septembre. "Nous refusons les fermetures de magasins et les licenciements", a martelé le front commun. "L'emploi chez Delhaize s'érode depuis plusieurs années malgré des bénéfices et des dividendes aux actionnaires en hausse. Delhaize doit redevenir un commerce. C'est en proposant un service de qualité à la clientèle que l'entreprise pourra regagner des parts de marché." (Belga)

Le patron de Delhaize ne présidera pas le conseil d'entreprise de ce mercredi, a annoncé la direction aux syndicats, qui considèrent ce geste comme une marque de mépris inacceptable. "Le silence sera leur meilleure défense", prévoient les organisations. Plusieurs dizaines de travailleurs de Delhaize sont réunis devant le siège de l'entreprise, à Molenbeek. Parmi eux figurent également des travailleurs de la chaîne néerlandaise Albert Heijn. "Le malaise chez Delhaize tirera tout le secteur de la distribution vers le bas", estiment-ils. Les syndicats rejettent le plan de transformation annoncé par Delhaize et refuseront de négocier durant les vacances. Ils réclament à la direction un nouveau conseil d'entreprise la semaine prochaine et le report des négociations au mois de septembre. "Nous refusons les fermetures de magasins et les licenciements", a martelé le front commun. "L'emploi chez Delhaize s'érode depuis plusieurs années malgré des bénéfices et des dividendes aux actionnaires en hausse. Delhaize doit redevenir un commerce. C'est en proposant un service de qualité à la clientèle que l'entreprise pourra regagner des parts de marché." (Belga)