Sans avancer de chiffre d'emplois menacés, l'entreprise a affirmé, de son côté, vouloir "mettre tout en oeuvre pour éviter des licenciements secs". "En l'état d'avancement des discussions entre partenaires sociaux et après avoir analysé toutes les possibilités de relance, il est apparu nécessaire d'entamer une procédure de notification de restructuration", ajoute l'entreprise. Direction et syndicats avaient entamé en février des "discussions approfondies" sur le futur de la société en Belgique. (Belga)

Sans avancer de chiffre d'emplois menacés, l'entreprise a affirmé, de son côté, vouloir "mettre tout en oeuvre pour éviter des licenciements secs". "En l'état d'avancement des discussions entre partenaires sociaux et après avoir analysé toutes les possibilités de relance, il est apparu nécessaire d'entamer une procédure de notification de restructuration", ajoute l'entreprise. Direction et syndicats avaient entamé en février des "discussions approfondies" sur le futur de la société en Belgique. (Belga)