Le front commun syndical CNE-SETCa-CGSLB a déposé mardi/hier un préavis d'actions et de grève pour l'ensemble des entreprises ressortissant à la CP 218, après l'échec d'un bureau de conciliation dans le cadre de négociations sur une convention collective de travail (CCT) 2013-2014. Depuis le début du mois d'octobre, employeurs et syndicats se sont mis autour de la table pour négocier un accord 2013-2014 pour le secteur de la CP 218, qui représente quelque 400.000 employés en Belgique. Le cahier de revendications syndicales comprend des mesures de pouvoir d'achat -notamment une augmentation des barèmes minimums et des salaires réels et une suppression des barèmes 'jeunes travailleurs' et 'étudiants'-; l'introduction, en matière de pension, d'un deuxième pilier sectoriel; ou encore des mesures en matière de formation, crédits-temps et fin de carrière. Un bureau de conciliation a abouti mardi à un PV de carence, ce qui a poussé les syndicats à déposer un préavis d'actions et de grève. Des actions pourraient être menées au niveau régional dans les entreprises dès ce mercredi novembre et dans les prochains jours. Une prochaine réunion entre syndicats et employeurs est prévue le 25 novembre. (Belga)

Le front commun syndical CNE-SETCa-CGSLB a déposé mardi/hier un préavis d'actions et de grève pour l'ensemble des entreprises ressortissant à la CP 218, après l'échec d'un bureau de conciliation dans le cadre de négociations sur une convention collective de travail (CCT) 2013-2014. Depuis le début du mois d'octobre, employeurs et syndicats se sont mis autour de la table pour négocier un accord 2013-2014 pour le secteur de la CP 218, qui représente quelque 400.000 employés en Belgique. Le cahier de revendications syndicales comprend des mesures de pouvoir d'achat -notamment une augmentation des barèmes minimums et des salaires réels et une suppression des barèmes 'jeunes travailleurs' et 'étudiants'-; l'introduction, en matière de pension, d'un deuxième pilier sectoriel; ou encore des mesures en matière de formation, crédits-temps et fin de carrière. Un bureau de conciliation a abouti mardi à un PV de carence, ce qui a poussé les syndicats à déposer un préavis d'actions et de grève. Des actions pourraient être menées au niveau régional dans les entreprises dès ce mercredi novembre et dans les prochains jours. Une prochaine réunion entre syndicats et employeurs est prévue le 25 novembre. (Belga)