Quelque 1.100 ouvriers et 300 employés sont concernés par cette annonce qui s'avère plus lourde encore que ce que craignaient les syndicats. Mercredi soir, la CNE avait dit redouter la perte de 850 emplois. L'usine carolorégienne de la multinationale américaine, spécialisée dans la fabrication d'engins de génie civile, compte actuellement 3.700 travailleurs. (MUA)

Quelque 1.100 ouvriers et 300 employés sont concernés par cette annonce qui s'avère plus lourde encore que ce que craignaient les syndicats. Mercredi soir, la CNE avait dit redouter la perte de 850 emplois. L'usine carolorégienne de la multinationale américaine, spécialisée dans la fabrication d'engins de génie civile, compte actuellement 3.700 travailleurs. (MUA)