Le matériel de Swissport va donc être saisi dès 14h00, conformément aux termes prévus dans le contrat de licence dont dispose l'entreprise de manutention, peut-on lire dans un communiqué commun du secrétaire d'Etat et de l'aéroport. L'accès au tarmac et à d'autres zones sécurisées sera par ailleurs refusé aux travailleurs de Swissport qui ne veulent pas de reprendre le travail et n'ont donc pas de raison de se trouver à ces endroits. Des astreintes pourront être imposées aux personnes qui bloqueraient les infrastructures ou les opérations aéroportuaires. (Belga)

Le matériel de Swissport va donc être saisi dès 14h00, conformément aux termes prévus dans le contrat de licence dont dispose l'entreprise de manutention, peut-on lire dans un communiqué commun du secrétaire d'Etat et de l'aéroport. L'accès au tarmac et à d'autres zones sécurisées sera par ailleurs refusé aux travailleurs de Swissport qui ne veulent pas de reprendre le travail et n'ont donc pas de raison de se trouver à ces endroits. Des astreintes pourront être imposées aux personnes qui bloqueraient les infrastructures ou les opérations aéroportuaires. (Belga)