Les délégués syndicaux ont estimé qu'il y avait suffisamment sur la table pour reprendre le travail. La reprise est attendue pour jeudi soir. "Ces négociations étaient du jamais vu, je n'ai jamais vécu cela. M. Utnegaard a heureusement constaté que des fautes avaient été commises ces derniers jours. Les négociations de jeudi après-midi n'ont pas duré une heure", a expliqué Frank Moreels du syndicat socialiste FGTB-UBOT. Le chargement/déchargement des avions reprendra rapidement dès que les ouvriers seront de nouveau à leur poste. Il faudra toutefois plusieurs jours pour normaliser la situation à Brussels Airport. Des milliers de bagages doivent encore retrouver leur propriétaire. (Belga)

Les délégués syndicaux ont estimé qu'il y avait suffisamment sur la table pour reprendre le travail. La reprise est attendue pour jeudi soir. "Ces négociations étaient du jamais vu, je n'ai jamais vécu cela. M. Utnegaard a heureusement constaté que des fautes avaient été commises ces derniers jours. Les négociations de jeudi après-midi n'ont pas duré une heure", a expliqué Frank Moreels du syndicat socialiste FGTB-UBOT. Le chargement/déchargement des avions reprendra rapidement dès que les ouvriers seront de nouveau à leur poste. Il faudra toutefois plusieurs jours pour normaliser la situation à Brussels Airport. Des milliers de bagages doivent encore retrouver leur propriétaire. (Belga)