"Bien que la CGSP n'ait pas cautionné mardi les arrêts de travail, puisqu'elle renvoyait ses affiliés au travail, il n'a jamais été question de ne pas les indemniser puisqu'un préavis de grève avait été déposé par la dite CGSP", précise mercredi soir Luc Vanhaverbeke, permanent de la CSC-Transcom pour le Hainaut. Suite à la mise en route du logiciel "Géoroute n°6" les facteurs de Tournai et Mouscron, rejoints par leurs collègues d'Ath et de Lessines, sont en arrêt de travail depuis lundi à 4h30 du matin. Les syndicats réclament de meilleures conditions de travail, notamment des tournées plus humaines pour les facteurs. (NICOLAS LAMBERT)

"Bien que la CGSP n'ait pas cautionné mardi les arrêts de travail, puisqu'elle renvoyait ses affiliés au travail, il n'a jamais été question de ne pas les indemniser puisqu'un préavis de grève avait été déposé par la dite CGSP", précise mercredi soir Luc Vanhaverbeke, permanent de la CSC-Transcom pour le Hainaut. Suite à la mise en route du logiciel "Géoroute n°6" les facteurs de Tournai et Mouscron, rejoints par leurs collègues d'Ath et de Lessines, sont en arrêt de travail depuis lundi à 4h30 du matin. Les syndicats réclament de meilleures conditions de travail, notamment des tournées plus humaines pour les facteurs. (NICOLAS LAMBERT)