Il s'agit de la pénalité financière la plus lourde jamais infligée à une banque étrangère, selon le procureur américain. La banque a plaidé coupable pour avoir violé des embargos économiques. Le régulateur bancaire français estime que BNP Paribas est capable "d'absorber les conséquences anticipées" des sanctions infligées lundi par les autorités américaines à la banque. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) précise dans un communiqué avoir préalablement examiné le groupe français et constaté que sa situation de liquidité et de solvabilité était "tout à fait solide". (Belga)

Il s'agit de la pénalité financière la plus lourde jamais infligée à une banque étrangère, selon le procureur américain. La banque a plaidé coupable pour avoir violé des embargos économiques. Le régulateur bancaire français estime que BNP Paribas est capable "d'absorber les conséquences anticipées" des sanctions infligées lundi par les autorités américaines à la banque. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) précise dans un communiqué avoir préalablement examiné le groupe français et constaté que sa situation de liquidité et de solvabilité était "tout à fait solide". (Belga)