Les auteurs, Mathieu Dejemeppe et Benjamin François, défendent un projet visant à promouvoir les triporteurs électriques comme moyen de découvrir la capitale à l'aide d'un cyclo-guide bruxellois formé pour faire connaître sa ville autrement, se jouant des embouteillages, tout en offrant à ses hôtes, outre sa sympathie, un minimum de protection contre la pluie et le vent. Baptisé "GUMBA" (Green Urban MoBile Advertising), le projet repose aussi sur l'exploitation des triporteurs électriques pour de la communication événementielle au centre de la ville. Il pourrait devenir réalité dès 2015, voire avant à l'occasion de l'un ou l'autre événement, si l'on en croit ses auteurs. (Belga)

Les auteurs, Mathieu Dejemeppe et Benjamin François, défendent un projet visant à promouvoir les triporteurs électriques comme moyen de découvrir la capitale à l'aide d'un cyclo-guide bruxellois formé pour faire connaître sa ville autrement, se jouant des embouteillages, tout en offrant à ses hôtes, outre sa sympathie, un minimum de protection contre la pluie et le vent. Baptisé "GUMBA" (Green Urban MoBile Advertising), le projet repose aussi sur l'exploitation des triporteurs électriques pour de la communication événementielle au centre de la ville. Il pourrait devenir réalité dès 2015, voire avant à l'occasion de l'un ou l'autre événement, si l'on en croit ses auteurs. (Belga)